Parc d'attraction du Châtelard

Caractéristiques actuelles du réseau train (Hors funiculaires)


Longueur Totale
1.7
Km

Ecartement
600
mm

Type d'électrification
non électrifié


Rampe maximum adhérence
14.6
o/oo

Rampe maximum crémaillère
-
o/oo
Type de Crémaillère
-



Particularités:  2 ème secteur de la liaison le Châtelard - Barrage d' Emosson.
1er et 3ème secteur sont des funiculaires

Historique du réseau

Ouverture section


1919

Les chemins de fer fédéraux suisses construisent, en 1919, le funiculaire de Barberine afin d'acheminer le matériel et le personnel nécessaires à la construction du barrage de Barberine. Une fois la construction achevée en 1925, il est conservé pour l'entretien et l'inspection des conduites forcées. En 1968, le début des travaux du barrage d'Émosson sonne le glas du funiculaire et les CFF décident de le démanteler en 1973


1975

Afin de préserver l'installation à la pente championne pour un funiculaire à deux cabines (87%), une société anonyme est créée sous le nom SA des transports Émosson-Barberine (SATEB). Un petit train Decauville (avec un écartement de 60 cm) est construit entre les Montuires et le pied du barrage d'Emosson (Ancien chemin de chantier) et en 1975 la SATEB ouvre ces deux attractions au public. La raideur du chemin pédestre au pied du barrage rebutant plus d'un promeneur, en 1977, un Monorail est installé pour acheminer les touristes au sommet du barrage d'Emosson.


1988 - 1991

Entre 1988 et 1991, le Monorail de trop faible capacité et techniquement à bout de souffle est remplacé par le Minifunic. La société change de nom fin 1999 en Trains Touristiques d'Emosson SA (TTE), puis, au début 2004 en Parc d'Attractions du Châtelard VS SA (PAC).


2014

En août 2014, la commune de Finhaut devient l'actionnaire majoritaire de la société et investit dans la modernisation du funiculaire

2015

Dès le 23 mai, VerticAlp Emosson vous accueille pour un voyage «ascensationnel»
 


Regroupements - Fusions:  --